Revue de presse Dieu que la guerre est jolie

REVUE DE PRESSE

« Les livres de Christian Roux ont en commun de vous laisser dans un état paradoxal: le cœur serré, mais l’esprit emprunt d’une forme d’exaltation. Que la guerre est jolie ne fait pas exception à la règle, même si c’est à coup sûr le cœur serré qui l’emporte. »
Velda
http://leblogdupolar.blogspot.fr/2018/04/christian-roux-que-la-guerre-est-jolie.html

« C’est sans le moindre doute la première très grosse claque de l’année »
Jean-Marc Laherrère, Actu du noir
Magnifique roman de Christian Roux

« Dans un magnifique premier chapitre à la plume experte et talentueuse et auréolé d’une citation de Guillaume Apollinaire , Roux montre la poésie de bombardements nocturnes sur Bagdad et le supplice de rats enflammés par une main criminelle dans un immeuble abandonné. Le grand frisson, l’horreur palpable, le malaise naissant sans artifices, la description glaciale, sans états d’âme, la détermination, l’inhumanité. »
« Noir Brillant. »
Wollanup, Nyctalopes

QUE LA GUERRE EST JOLIE de Christian Roux / Rivages.

« La guerre, c’est le fil rouge de ce roman coup de poing. L’écriture est rapide, vivante, vibrante. Loin de se perdre en palabres, l’auteur déploie toute une galerie de personnages hauts en couleurs, attachants, imparfaits, bourrés d’insécurités, de rêves, d’espoirs, ou au contraire cruellement cyniques. Surtout, Christian Roux dépeint un chaos politique et idéologique terriblement familier, et actuel. Définitivement un des romans les plus percutants de l’année.  »
Evelyne L. (L’autre monde)
« Christian Roux a l’art de toucher là où ça fait mal dans ce roman court, précis, efficace, où tout le monde en prend un peu pour son grade. Une réussite ! »
Valérie S. ‘Laboîte de Pandore
Réseau Initiales (association de libraires)
https://www.initiales.org/article/12972970/commentaires/

« C’est drôlement bien foutu, drôlement bien écrit, tellement réel que c’est dérangeant ! »
« C’est fort et c’est bon, j’adore ! »
Virginie, Miscellanées
http://mesmiscellanees.blogspot.fr/2018/02/que-la-guerre-est-jolie-christian-roux.html

« Que la guerre est jolie, roman véritablement noir, roman social, dépeint bien son époque écartelée entre un cynisme véritable, des valeurs affichées qui ne sont souvent que de carton-pâte et une révolte profonde, une envie de changer le monde qui peu parfois trouver une voie pour, si ce n’est y arriver, au moins essayer et parfois se révéler être le petit grain de sable qui vient gripper la machine. Voilà donc un roman pessimiste sur la manière dont le mode avance aujourd’hui, optimiste, au fond, sur la façon dont parfois on trouve à se serrer les coudes pour ralentir ou faire dévier cette marche forcée… bref un beau roman noir. »
Yan, Encore du noir
http://www.encoredunoir.com/2018/03/que-la-guerre-est-jolie-de-christian-roux.html

« Christian Roux a l’art de toucher là où ça fait mal dans ce roman court, précis, efficace, où tout le monde en prend un peu pour son grade (et surtout les politicards).  Une réussite ! Alors, bienvenue dans la guerre ! »
Miss Charity, en mode lecture
http://enmodelecture.over-blog.com/2018/02/que-la-guerre-est-jolie-christian-roux-rivages.html

« Inutile de préciser que j’ai beaucoup aimé ( je vais encore me faire démonter mais je m’en fous!) et que cet auteur particulièrement discret mais ô combien talentueux dans la planète polar mérite plus que votre attention , mais ceci n’engage que moi, évidemment! D’ailleurs, a-t-on entendu parler de cet ouvrage hors les petits cénacles intéressés? Non. »
Polarmaniaque
http://polarmaniaque.e-monsite.com/pages/que-la-guerre-est-jolie-de-christian-roux.html

« Christian Roux signe ici un roman noir haletant, servi par une galerie de personnages marquants, de Kofi, le dealer de fer à la fibre sociale, à Odette, retraitée blindée de solitude, en passant par Bernard, metteur en scène-militant fatigué. »

Charlotte Chartan, Alternative économique
https://www.alternatives-economiques.fr/guerre-jolie/00083324
La critique la moins positive :
« Il y a peut-être, c’est un paradoxe, trop de bonnes idées en seulement 300 pages. »
(Je me dis que c’est toujours mieux qu’une mauvaise sur 500 pages…)
The Killer Inside Me
http://thekillerinsideme.over-blog.com/2018/02/que-la-guerre-est-jolie-magouilles-et-cocaine-en-province.html