LA GRÈVE DES MÈRES

// Texte et mise en scène Christian Roux
// CRÉATION 2022-2023
 

S’agit-il d’un nouveau virus, d’une bactérie, d’une transformation génétique ? Nul ne le sait. Toujours est-il que la notion de désir devient soudainement l’agent premier du déclenchement d’un accouchement. En d’autres termes, ce n’est plus le bébé qui commande, c’est le désir de la femme qui le porte de le voir naître. Or peut-on vraiment désirer voir naître un enfant dans notre monde ravagé par les guerres, la faim, les catastrophes climatiques et sanitaires? Ainsi, de par le monde, des centaines de millions de femmes, voient leur processus d’expulsion du bébé s’arrêter. Mais le bébé, lui, continue de croître, et l’issue risque de devenir rapidement fatale : les femmes peuvent exploser. D’abord paniquées, elles comprennent vite que c’est le désir qui leur fait défaut. Et le désir, comme chacun sait, ne se commande pas. Il n’y a donc plus qu’une seule solution : rendre le monde désirable. Résoudre le problème du réchauffement climatique étant à trop longue échéance, elles se rabattent sur la solution la plus immédiate : que les guerres cessent. Au bout du compte, et quelles que soient les difficultés diplomatiques évoquées, ne suffit-il pas de déposer les armes ? Mais la réponse des gouvernements n’est pas à la hauteur…
Cet argument pourrait faire l’objet d’un formidable roman de science-fiction planétaire mais, convaincu que toute déflagration mondiale a des répercussions au plus profond de notre intimité, c’est par ce biais que j’ai choisi de le traiter. Aussi parce que je crois que tout discours militant plonge ses racines dans la vie personnelle de celle ou celui qui le tient.
La pièce met donc en scène trois femmes, qui vont vivre cette crise mondiale depuis leur cuisine et être frappée par elle au plus profond de leur intimité.

Milly, jeune femme de 29 ans, attend un enfant. Elle loge chez sa mère, Paula, car elle doit être constamment sous surveillance : l’enfant a quinze jours de retard et son mari, Ronald, jeune ingénieur, travaille douze heures par jour. Hélène, la soeur de Milly, de 11 ans son aînée, attend cet enfant avec une grande impatience, allant jusqu’à le vivre comme étant sien. Sa stérilité a été la cause de son divorce et elle vit maintenant seule. Elle rend souvent visite à Paula et Milly, s’occupe de faire les courses, du ménage… Ce jour-là, Milly annonce à sa mère et à sa soeur que Ronald la quitte parce qu’elle fait la grève des mères. Hélène, folle de douleur et refusant de comprendre que Milly ne peut pas commander son désir, va tout entreprendre pour lui faire abandonner son projet. Etrangement, Paula, pourtant mère de deux filles qu’elle aime, issues de deux « pères » différents, comprend le choix de Milly, même si elle craint profondément pour sa santé…

 

Texte et mise en scène Christian Roux
Avec Claude Viala, Pascaline Schwab et Lorédana Chaillot
Scénographie et costumes  Cécile Pelletier
Lumières Laurent Bonacorsi

Production : Nicri Productions.

Production en cours de montage. Recherche de partenaire

CONTACT

Administration :
Johanna Ricouard
06 46 65 79 51 – administration@nicri.fr

Production – communication :
Laure Ricouard
06 07 96 35 53 – production@nicri.fr

Diffusion :
Elodie Kugelmann
06 62 32 96 15 – elodie.kugelmann@wanadoo.fr

CALENDRIER DE CRÉATION

Création les 14, 15, 16, 21, 22 et 23 avril 2023 au Théâtre de l’Opprimé (Paris 12).

ILS NOUS ONT ACCUEILLI

Théâtre de l’Opprimé (Paris- 75) pour deux lecture publiques les 6 et 7 janvier 2022

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut