CRÉATION

ADIEU LILI MARLEEN
LECTURE MUSICALE

Christian Roux et Catherine Bayle

Karl Gustav Brandauer, jeune compositeur, et Arno de Winter, organisateur de festivals de musique, tous les deux âgés d’environ 25 ans, se rencontrent à Munich le 26 janvier 1933, lors de la création mondiale du second concerto pour piano de Bartók. Arno est admiratif du travail de Karl et Karl n’en revient pas qu’un homme aussi jeune qu’Arno se mette tout entier au service de la musique contemporaine sans éprouver la moindre frustration. Ils se réjouissent de se revoir bientôt, aussi bien sur le plan personnel que professionnel, l’évolution de leur art chéri s’annonçant sous des jours très prometteur.

Mais quatre jours plus tard, Hitler est nommé chancelier. Il part immédiatement en guerre contre la musique dite dégénérée (entartetemusik) et ses représentants. Le 22 février 1933, une représentation d’un opéra de Kurt Weill est interrompue par des nazis et retirée de l’affiche dans l’heure qui suit. Une kyrielle d’oeuvres contemporaines subiront le même sort les jours suivants.

Karl Gustav Brandauer et Arno de Winter ne sont juifs ni l’un ni l’autre, rien ne les oblige à fuir. Ils entreprennent alors de lutter, chacun à leur manière, contre cette maladie mortelle qui s’abat sur la musique de leurs contemporains : le silence. Mais alors qu’Arno se démène pour faire
connaître et entendre, malgré tout, les oeuvres interdites, Karl Gustav, par solidarité, fait voeux de silence et cesse de composer.

Durant toute la guerre, et même au-delà, Karl et Arno, bravant toutes les censures, ne cesseront jamais de s’écrire. C’est au travers de cette correspondance, extraite du roman Adieu Lili Marleen, que nous découvrons leurs évolutions et leurs parcours, ainsi que ceux de nombre de musiciens réduits au silence et exécutés au cours de cet épisode peu connu de l’histoire des exterminations nazies.


INFORMATIONS pratiques

Durée 1h10
Lecture musicale dès 14 ans
Spectacle adaptables à des lieux non théâtraux

PLAQUETTE DU SPECTACLE A TELECHARGER